Un nouveau court métrage pour la réalisatrice Bergeracoise Adeline Poëtt


11 août 2021 - 1003 vues

Une nouvelle aventure pour Adeline Poëtt et A puissance 2 production. La jeune réalisatrice Bergeracoise qui est en train d’achever le tournage d’un nouveau court-métrage. Après ses films « La course d’Ethan » en 2018, « Après la Course », l’année suivante et ses nombreux courts et clips, la jeune femme de 28 ans s’est lancée dans l’écriture d’un court métrage pour sensibiliser sur la condition des enfants oubliés. Le film qui s’appelle « Les enfants perdus ».

« On veut faire passer des messages sur les enfants du monde entier, c’est à dire les enfants qui sont placés en famille d’accueil, les enfants abandonnés, les orphelins, les enfants qui vivent dans la rue. En fait à travers un personnage, on va avoir toutes sortes de portraits. C’est des portraits fictifs mais c’est des choses qui se passent réellement dans la vie de tous les jours. C’est des sujets tabous comme la prostitution d’enfants. C’est des choses dont on n’ose pas parler et qui se passent pourtant autour de nous. » Adeline Poëtt, réalisatrice.

Et c’est à travers le personnage interprété par Joe Liconnet que tout passe. Le jeune garçon de 10 ans repéré par la réalisatrice lors d’un mariage et qui a tout de suite été emballé à l’idée de se retrouver devant la caméra.

« Ma mère elle a dit comme tu veux, tu choisis. Mon père il a dit pareil. J’ai dit oui. Ce jour-là c’était mon meilleur jour. Le plus facile c’était les scènes sans parler », Joe.

Mais tout n’a pas été si simple pour Joe comme pour la trentaine d’autres d’enfants qui a participé. Les jeunes qui ont eu parfois à jouer des scènes dures, éprouvantes. Mais naturellement l’équipe a veillé à ce que les enfants soient préparés au mieux.

« Au moment de tourner telle scène, on leur explique pourquoi on tourne ça et ce qu’il faut qu’ils fassent. Par exemple il y a une scène où le directeur du foyer, un personnage très méchant, qui pour essayer de détendre l’atmosphère faisait rire les enfants entre les prises. Ensuite ils pouvaient facilement tourner avec lui. » Adeline Poëtt

Des scènes qui ont été en grande partie tournées cet été au lycée Maine de Biran à Bergerac. Bergerac, lieu de prédilection pour la réalisatrice qui devrait encore faire quelques plans en ville dans les jours qui viennent.

Un tournage qui a pris un peu de retard compte tenu de la crise sanitaire, des confinements et des restrictions. Toutefois la sortie du court-métrage est espérée pour le 25 septembre.

« On aurait aimé avoir une projection au cinéma mais c’est compliqué avec cette histoire de pass. Donc pour l’instant on reste sur Youtube ou alors projection en plein air si on arrive à avoir les autorisations. Mais c’est vrai qu’une première au cinéma on aimerait vraiment. » Adeline Poëtt

La chaîne Youtube d’A Puissance 2 à surveiller donc pour découvrir « Les enfants Perdus ». Et sachez qu’un spin-off est d’ores et déjà dans les cartons pour l’année prochaine. On devrait d’ailleurs y retrouver le petit Joe.