Situation alarmante des cours d'eau en Dordogne


05 août 2022 - 607 vues

La baisse générale et aggravée des cours d’eaux en Dordogne. La préfecture tire la sonnette d’alarme alors que de nombreux cours d’eau ont franchi les seuils de crise. De hautes températures ainsi que peu de pluie comme on a en ce moment, sont très défavorables. On vous le rappelle, tous les départements de la France sont touchés par la sécheresse.

Ainsi, pour faire face à la sécheresse, la préfecture impose de nouvelles restrictions sur l’eau dès aujourd’hui, 8h. 

L’interdiction totale de prélèvement de l’eau concerne près d'une trentaine de cours d'eau. La liste est longue : Belle, Crempse, Pude, Sauvanie, Boulou, Isle Amont, Vern, Beauronne des Lèches, Beauronne de St Vincent, Beauronne de Chancelade, Auvézère, Loue, Cern, Chironde/Coly, Céon amont et aval, Tournefeuille, Germaine/Lizabel, Caudeau, Louyre, Couze/Couzeau, Gardonette, Seignal, Estrop, Lidoire, Conne et Bournègue.

Vous remarquerez que la liste ne cesse d’augmenter au fil des semaines.

En alerte renforcée avec interdiction de prélèvement trois jours et demi par semaine : Tardoire, Bandiat, Lizonne, Dronne Amont, Euche, Blâme, Manoire, Beune, Nauze, Eyraud, Drop amont et l’Escourou. 

En alerte avec interdiction de prélèvement 2 jours par semaine : Isle Aval, Dronne Avan Vézère, Enea et Borrèze.

Une situation qui, selon la préfecture, est comparable à la première semaine du mois de septembre en 2019. La sécheresse a donc un mois d’avance, la préfecture annonce également que cette situation pourrait durer jusqu’à l'automne.

Plus d'informations concernant les restrictions sont à retrouver sur le site de Propluvia.