Queyssac : un festival intergénérationnel sur la question du temps qui passe et de la transmission


12 mai 2022 - 696 vues

Un nouveau festival arrive en Bergeracois.

C'est le festival artistique Nuit des temps à Queyssac. Il aura lieu ce week-end. Les 14 et 15 mai.

Un événement gratuit qui mêle toutes formes d'arts : musique, chant, danse, vidéo et qui interroge sur la question du temps qui passe, de la transmission.

À l'origine de celui-ci, une Bergeracoise et une Sarladaise. Mathilde Rivoire et Pauline Armand. Elles en ont eu l'idée en 2018, à la sortie d'une expo. L'envie de créer un festival sur une thématique, mais surtout de décloisonner les événements culturels, de proposer quelque chose qui puisse réellement être accessible à tous, y compris aux seniors. Un festival intergénérationnel sur la forme, (accessibilité, restauration) comme sur le fond. Pauline Armand 

"Dans la programmation même, il y a des choses, qui ont été pensées pour faire dialoguer les générations. Je pense notamment à une exposition photo qu'on a monté avec Michel Lecat et le fond photographique bergeracois avec des images d'archives de Queyssac des années 40 aux années 80. Donc de quoi faire dialoguer ces différentes générations." Pauline Armand, co-fondatrice du festival

L'aspect intergénérationnel qui se retrouve jusque dans le choix des artistes. Des artistes qui vont notamment proposer un parcours durant ces deux jours. C'est un des temps fort du festival. Parcours d'1h30, dans un périmètre réduit, pour découvrir les créations autour de la question du temps. 

"Je pense que ce qui nous a touché dans les artistes qu'on a rencontrés, sélectionnés, c'est la manière dont ils gardaient la mémoire vivante. C'est ce lien qui se tisse depuis la nuit des temps avec des choses qui restent vivantes aujourd’hui. Donc ce n'est pas un festival nostalgique ou dans le passé. Mais c'est un festival qui parle de ce qu'il reste et de comment on le transforme et comment on le garde vivant." Mathilde Rivoire, co-fondatrice du festival

Apprendre les uns des autres finalement, malgré les différences de générations. Un fil conducteur qu'on retrouvera à travers les balades contées et chantées sur les légendes du Périgord notamment ou encore sur l'atelier de danse ou les concerts avec ce bal aussi autour des musiques des années 40 à nos jours.

Pour cette première édition et pour permettre au plus grand nombre de découvrir le festival, les organisatrices ont fait le pari de la gratuité et de la participation libre pour ceux qui souhaitent soutenir l’événement que Mathlde et Pauline souhaitent voir s'inscrire dans le temps et pourquoi pas sous d'autres formes. Directement dans des centres sociaux, des ehpads par exemple. Tout reste à voir.

En tout cas, la première édition de Nuit des Temps, c'est samedi et dimanche à Queyssac. Restauration et buvette locales sur place. Toute la programmation est à retrouver sur festivalnuitdestemps.fr