Première édition d'un festival dédié à la culture occitane à La Force


08 septembre 2021 - 1051 vues

Première édition d’un festival dédié à l’occitan, la semaine prochaine, à La Force. Les Rencontras Occitanas, le festival Bernard Lesfargues. Hommage au célèbre poète occitaniste décédé il y a 3 ans et dont le fils, justement, habite à La Force.

Première édition donc organisée par l’Animation Laïque Forcelaise, l’asso reprise en novembre dernier par Philippe Fonvieille avec pour objectif de faire vivre la commune. Et le choix de proposer un événement autour de l’occitan s’est imposé de lui-même.

«Je trouve qu’on est un peu en retard par rapport à des choses qui se font ailleurs. La défense de la langue locale, la culture locale. Il y a tout un tas de choses qu’on a envie de faire revivre. Et puis, petit à petit, en rencontrant des gens, je m’aperçois qu’il y a quand même une réelle demande autour de la culture occitane chez nous en Périgord. » Philippe Fonvieille, Président de l'Animation Laïque Forcelaise

Mais il est vrai qu’il fallait oser lancer un nouvel événement en plein COVID. L’organisation n’a pas été des plus simples pour la vingtaine de bénévoles. Mais la volonté de faire se retrouver les gens autour de la culture a su dépasser les doutes. D’autant que l’asso a reçu le soutien technique de la fondation John Bost et l’appui financier des collectivités. Un budget à 14.000 euros pour cette première édition qui se déroulera donc sur 3 jours du vendredi 17 au dimanche 19 septembre.

Au programme, de la musique essentiellement avec le concert d’Igor, le bal trad animé par Hysope et le show de Peiraguda. Mais aussi des démonstrations de danse avec les cigales forcelaises ou encore les abeilles bergeracoises. Un marché gourmand avec des producteurs locaux agrémentera le samedi midi avec la fanfare des Goulamas, une banda pleine d’énergie venue de Béziers, histoire de montrer les multiples facettes de la musique occitane. À noter aussi cette expo-vente de livres et de CD.

Avec ces propositions familiales, l’Animation Laïque Forcelaise espère bien attirer un maximum de monde. Jusqu’à 200 personnes attendues les soirs de concerts. Les réservations commencent à prendre mais le contexte sanitaire et l’obligation du fameux pass font peser encore beaucoup d’incertitudes. Et l’on ne parle même pas de la météo capricieuse cette année.

Mais une chose est sure pour les organisateurs : cette première édition ne sera pas la dernière. Reste à voir sous quelle forme et à quelle fréquence, le festival pourra être reconduit. Philippe Fonvieille aimerait travailler avec d’autres associations laïques du secteur pour étoffer ces rencontres occitanes. L’occitan que le Forcelais aimerait aussi développer au quotidien. 

« On va essayer dans la continuité de par exemple mettre en place des cours d’occitan à La Force pour des gens de tous âges, des gens qui, comme moi ont des petites bases du patois local. Ça touche pas mal de gens ; Beaucoup de monde a envie de se replonger dans notre culture occitane. »

Et d’ici là et pour intéresser aussi les plus jeunes à l’occitan, l’Animation Laïque Forcelaise a aussi prévu, en marge du festival, une rencontre culturelle entre les Abeilles bergeracoises, la calandreta et les écoles et le collège de La Force, vendredi 17 septembre.

affiche déf.JPG (572 KB)flyer dos_page-0001.jpg (856 KB)

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article