Portes ouvertes au Sport Nautique de Bergerac ce week-end


03 septembre 2021 - 795 vues

C’est demain la journée des associations à Bergerac.

Cette année, à cause de la crise sanitaire pas d’animations et donc pas de possibilité de s’essayer aux différents sports pour choisir quoi faire en cette rentrée.

Par contre plusieurs clubs organisent en même temps des journées portes ouvertes. Et là, on pourra essayer. Ce sera le cas par exemple au sport nautique de Bergerac où les entraînements ont repris cette semaine accueillant déjà de nouveaux licenciés. Mercredi, 9 nouveaux petits jeunes ont rejoint les rangs du club. Tous ont découvert le SNB via le challenge scolaire en CM2, lors de séances d’initiation au collège ou à l’occasion de l’opération estivale 1 euro pour découvrir l’aviron.

L’aviron que l’on peut commencer à partir de 10 ans, même si physiquement, deux ans plus tard, c’est un peu plus intéressant, ne serait-ce que pour participer à des compétitions nationales. Luigy Coldeboeuf, a 15 ans. Après des années de rugby, il est venu essayé ce sport à l’occasion de portes ouvertes justement. C’était il y a 4 ans déjà et la passion ne l’a pas quitté depuis même s’il l’avoue, ça n’a pas toujours été facile.

« Au départ c’était assez compliqué. Tout était assez lourd. Mais avec le temps on s’y prend et ça devient très intéressant. C’est un sport très collectif l’aviron. On a beaucoup de liens, c’est soudé. On s’entraide. Souvent les plus grands viennent aider les plus petits. On ne retrouve pas forcément ça dans les autres sports. » Luigy Coldeboeuf, licencié du SNB

Un sport qui demande beaucoup de rigueur également surtout en compétition. Ce qui explique peut-être le turn-over assez important du côté des effectifs surtout ces dernières années. 

« Est-ce que c’est les mentalités qui changent ? Peut-être un petit plus de recherche de loisirs dans la pratique. Mais c’est vrai qu’il y a un gros turn-over depuis quelques années, on s’en rend compte. On se pose pas mal de questions mais bon après voilà, les jeunes arrivants on essaye de les amener le plus haut possible et surtout de leur proposer des projets à long terme pour qu’ils puissent rester jusqu’en junior, en senior. C’est hyper important. On peut aussi pratiquer en loisirs, il n’y a pas de problème. On aiguille très très vite les jeunes ou les moins jeunes vers une pratique compétition ou loisirs. » Antoine Deleau, le responsable sportif du SNB.

Et Antoine Deleau ne s’inquiète pas côté effectifs. Ils sont relativement stables 200 à 250 licenciés chaque année malgré la crise sanitaire. « Et pour l’instant la mise en place à venir du Pass annoncée pour les 12-17 ans à la fin du mois, n’a pas d’impact », explique le responsable sportif. C’est peut-être moins vrai pour les encadrants pour la plupart bénévoles. Mais pas d’inquiétude majeure là non plus même si certains avouent que l’instauration de ce pass risque d’entraver la dynamique engagée avec les jeux olympiques et paralympiques.

Quoiqu’il en soit pour ceux qui souhaiteraient donc découvrir l’aviron, deux journées portes-ouvertes sont organisées demain et samedi prochain au Sport nautique. Ce sera de 10h à 12h et de 14h à 18h. Chaque heure, on pourra apprendre le geste sur les tanks à ramer avant de se jeter à l’eau, ou presque. Sur des embarcations très stables en tout cas et encadré par un rameur confirmé.

Sachez également que contrairement aux idées reçues, l’aviron est un sport relativement accessible et d’autant plus cette année. Avec pour les plus jeunes des licences autour de 140-150 euros et avec jusqu’au 21 septembre une remise de 50 % pour les nouveaux jeunes adhérents. Et puis le club accepte bien entendu le Pass Sport.

Notez enfin, plutôt pour les adultes cette fois, que le SNB continue ses séances d’avifit, du fitness autour de l’ergomètre.