Les vaccinations se poursuivent à Bergerac


11 janvier 2021 - 707 vues

65 résidents de l’Ehpad de Bergerac vaccinés d’emblée le premier jour, soit plus de 50% des résidents, 14 personnes en soins longue durée, et déjà 21 professionnels parmi les plus de 50 ans. C’est un beau résultat selon, en tout cas, Chantal Gourraud, directrice des soins/ qualité et gestion des risques au CH Samuel Pozzi de Bergerac.

? Écouter Chantal Gourraud

« Les premiers retours sont plutôt favorables, alors après : à voir, car on est sur un premier recueil de consentements, derrière, il faut le temps de la consultation, les choses peuvent évoluer aussi, mais des vrais refus, pour le moment on en a eu très peu. »

Car si le vaccin est arrivé la semaine dernière, tout le travail d’information et de demandes des consentements, lui, est en place depuis le début du mois de décembre. Un travail qui ne concerne pas que les patients et résidents.

Sous tutelle, Guy Gaëtan Poumeyrol s’est fait vacciner ce vendredi matin. A 76 ans, ce n’est pas lui, mais sa famille que les médecins ont dû convaincre.


? Écouter Guy Gaëtan Poumeyrol

« Au début, mes enfants n’étaient pas… Mon fils ne voulait pas. Il voulait fin juin, que j’attende un peu, il m’a dit que ça ne serait pas plus mal. »

 

Des précautions d'usage à suivre à la lettre

Parmi les prioritaires, certains professionnels aussi donc, ont eu leur dose. A l’image du docteur Francis Cheong (se prononce Tchong), Président de la commission médicale de l’établissement hospitalier de Bergerac.


? Écouter le docteur Francis Cheong

« Actuellement, on me prend les paramètres : tension, pouls, saturation en oxygène… Pour voir s’il n’y a pas de contre-indication à la vaccination. »

Tout un suivi est ensuite réalisé. Des règles bien précises édictées par le gouvernement. D’ailleurs, tous les établissements de santé travaillent sur la même application de l’assurance maladie, nommée « Vaccin Covid », qui permet de saisir en quasi direct, toutes les données liées à chaque vaccination : identité du patient, numéro du vaccin, de son lot, nombre de millilitre reçu… Autant de détails pour tracer au mieux les vaccinés, observer les effets éventuels et recenser leur nombre exact.

Pour la directrice des soins, il était temps.


? Écouter de nouveau Chantal Gourraud

« Je pense que la communauté hospitalière vit ce vaccin comme une libération. On vient de passer une année extrêmement difficile, donc c’est un vraiment un atout à venir, tant dans sa vie privée que dans sa vie professionnelle pour notre communauté hospitalière. »

Après les derniers résidents de l’Ehpad, ce sera au tour des professionnels libéraux d’être vaccinés. Aux dires de la directrice des soins, un centre vaccinal est en cours de préparation avec la CPTS, la Communauté Professionnelle Territoriale de Santé, pour agir au mieux.

De leur côté, Mairie et centre municipal de Santé de Bergerac n’ont, pour l’heure, reçu aucune indication.

? Écouter le reportage complet

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article