Le Parti Socialiste a un nouveau patron à Bergerac


06 octobre 2021 - 690 vues

Un nouveau secrétaire pour la section bergeracoise du Parti socialiste.

C’est Thierry Larelle qui a été désigné jeudi dernier par une vingtaine de militants. Il succède à Sandrine Dubos qui a réalisé deux mandats.

Thierry Larelle, médecin addictologue, très investi dans la vie associative et notamment sportive et chez les pompiers, est encarté au PS depuis une dizaine d’années. Il a été mis sur le devant de la scène à l’occasion des dernières élections départementales. En duo avec Hélène Lehmann, sur le canton de Bergerac 1, ils étaient arrivés à la 2e place.

Le statut de candidat aux départementales qui a sans doute fait de Thierry Larelle le seul et unique candidat naturel à la tête de la section. Sa prédécesseur ayant préféré se consacrer aux instances fédérales et nationales du parti.

Difficile en revanche de ne pas voir en Thierry Larelle, comme en Sandrine Dubos en son temps, la main de Fabien Ruet. Mais qu’importe ce que pourront dire les détracteurs pour Thierry Larelle :

« Ils peuvent parler mais Fabien Ruet est le leader du parti socialiste d’opposition à la mairie. C’est un très bon avant-centre, il marque beaucoup de buts mais je pense qu’il a besoin derrière lui d’une équipe et le secrétaire du parti n’a pas vocation a être candidat, à faire de l’ombre à d’autres candidats, il est surtout là pour motiver les troupes et animer un débat politique. »

Motiver ou plutôt remotiver les troupes ce sera justement tout l’enjeu pour le nouveau secrétaire de section qui n’a pu que constater la baisse des effectifs. Une soixantaine d’adhérents à jour de leurs cotisations selon lui. La faute dit-il à l’absence de réunions dû au COVID. La faute aux stratégies politiques passées analyse plutôt Sandrine Dubos :

« Malheureusement la section a été divisée clairement au moment des municipales de par les choix du candidat qui ne convenaient pas à certains militants et je pense que si le corps électoral est passé de 62 à une vingtaine c’est peut-être par ce que les gens n’ont pas voulu renouveler leur engagement. »

« Il y a toujours des intégristes, ceux qui ne veulent qu’une liste composée de socialistes mais il n’y a plus beaucoup de partis qui sont capables de composer une liste d’une seule couleur », rétorque Thierry Larelle qui veut, lui, remettre le débat d’idées au cœur de la vie politique loin des petites phrases et du buzz. Le nouveau secrétaire convaincu que les valeurs du parti séduisent toujours. Une théorie qu’il reste à vérifier dans les urnes l’an prochain avec l’élection Présidentielle et les Législatives. Sur ces deux échéances le rôle de Thierry Larelle sera de faire accepter aux militants Bergeracois les décisions prises par les instances du parti. Mais s’il est un homme de consensus, on devine bien sa motivation à défendre ardemment une candidature socialiste pour l’Assemblée Nationale.

« On a longtemps été exclu d’avoir un candidat socialiste sur Bergerac, du fait des alliances nationales, donc oui, bien sûr je soutiendrai totalement un candidat socialiste pour notre circonscription. »

Mais à priori ce candidat ce ne sera pas Thierry Larelle.

« Souvent au PS les secrétaires c’est un mobilisateur de troupe mais c’est pas un candidat naturel à quelques élections que ce soit. »

Le suspens reste entier ou presque donc.

D’ici là prochain rendez-vous pour les socialistes le 14 octobre avec la désignation du ou de la candidate pour la Présidentielle.