L'USB Judo fait tout pour attirer de nouveaux licenciés


13 juillet 2021 - 538 vues

L’USB Judo a besoin de licenciés.

Le club bergeracois, victime, comme beaucoup d’autres des effets de la COVID. Selon la fédération de Judo, ce sont plus de 300 clubs en France qui ont définitivement fermé leurs portes avec la crise.

Pas de fermeture en vue pour l’USB mais le club a vu ses effectifs passer de 140 à 90 à l’issue de la première année à moitié confinée. Une chute qui s’est accentuée cette année avec en cette fin de saison, une petite soixantaine d’adhérents seulement.

« Les sports de salle ont terriblement souffert. Malgré les précautions que nous avons pu mettre en place sur les directives de la fédération, sur le plan sanitaire, on s’est bien rendu compte qu’il y avait une inquiétude notamment parentale, qui a fait que nombre de jeunes que nous avions et qui était important, ne sont pas là. Nous avons une activité de Taïso, ce sont des adultes, et eux non plus ne sont pas revenus pour l’instant. » Hugues Morales, le président de l’USB Judo.

Alors forcément, le club compte bien mettre tout en œuvre pour attirer de nouveaux licenciés. Et surtout des jeunes, qui font sa force. Chaque mardi du mois de juillet, l’USB Judo met en place des cours gratuits de judo, jujitsu et taïso. C’est de 18h à 20h et c’est ouvert à tous. Et pour démocratiser encore un peu plus ces sports, le club compte aussi sur le Judo Tour, initié par le comité départemental et qui fait étape, ce jeudi, à Bergerac, en partenariat avec l’USB donc. Des tapis seront installés, au jardin Perdoux, face au parking de la clinique Pasteur. Et tout un chacun pourra venir s’initier, de 9h à 18h. Des kimonos pourront être prêtés pour ceux qui le souhaitent et une licence été sera offerte aux participants.

Par ailleurs à la rentrée, l’USB judo compte bien redémarrer les cours plus tôt que prévu, là aussi, pour attirer un maximum de monde et met en avant les valeurs liées à ces sports propices à l’équilibre et au développement des plus jeunes. Le club qui compte, en plus de ses deux formateurs reconnus, sur la présence de jeunes sportifs issus de l’USB, pour redonner un coup de fraîcheur, de dynamisme à la discipline.

Enfin l’USB Judo va ouvrir plus de créneaux le samedi matin.

« Les plannings de base resteront les mêmes. Par contre, le samedi on va le densifier. On a un grand créneau le samedi matin qui était ouvert exclusivement aux compétiteurs, en période de fonctionnement normal, et on s’est rendu compte que ce créneau était peut-être un peu porteur donc on a eu l’idée de l’ouvrir aux Bergeracois sur des thématiques particulières, notamment des remises en forme. Alors dans un premier temps des séances gratuites et dans un 2e temps des séances à très très faible coût pour justement amener des gens à nos pratiques. »

Voilà, parmi les projets de l’USB Judo. Prochain rendez-vous donc ce jeudi dès 9h, si la météo le permet, au jardin Perdoux pour le Judo Tour.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article