Félibrée à Eymet : l'ambition de rassembler toutes les générations


29 juin 2022 - 1318 vues

La 101e Félibrée à Eymet c'est ce week-end. Enfin ! Pourrait-on dire. L'événement a en effet dû être reporté à deux reprises, la faute au COVID.

En 2020, l'organisation était sur de bons rails quand tout a été stoppé net. Heureusement, le comité d'organisation a pu récupérer le travail qui avait déjà été fait, près de la moitié des fleurs notamment, et surtout les très nombreux bénévoles qui sont presque tous revenus, début janvier, pour remettre la machine en route. 300 personnes mobilisées, de la préparation à l'encadrement de l’événement.

La Félibrée, la fête occitane qui met à l'honneur la culture et les traditions du territoire à travers la découverte de la langue, des vieux métiers, à travers aussi la musique, les contes et les vêtements d'époques. C'est tout un mode de vie passé, et pourtant parfois d'actualité, que le comité d'organisation de la Félibrée souhaite partager avec les jeunes. En ce sens, la journée de vendredi sera dédiée aux scolaires.

"Je crois que c'est important de leur montrer ce qu'il se passait à l'époque et qu'effectivement ils comprennent qu'on peut faire des choses avec pas grande chose. On peut vivre aussi sans téléphone portable. L'idée, c'est de faire rencontrer des anciens avec des jeunes. Qu'ils puissent échanger" Gilles Dam, le président du comité d’organisation.

Les enfants, comme le grand public, qui pourront ce week-end aller à la rencontre de tailleurs de pierre, de potiers, de maroquiniers, mais aussi d'agriculteurs. On pourra d'ailleurs assister à une moisson faite à l'ancienne, à la fabrication du pain à la manière d'autrefois. Mais la Félibrée c'est aussi le défilé des troupes folkloriques, elles seront 25, des saynètes et des concerts et bal-trad. Et puis encore une fois, pour créer une passerelle entre passé et présent, les organisateurs ont instauré un nouveau rendez-vous.

"L'idée, c'est aussi d'avoir une scène ouverte pour, on va dire, le jeune public. Pour montrer que le jeune public est aussi capable de faire de la musique traditionnelle, mais avec des instruments nouveaux comme des pianos, une batterie, des guitares électriques. Et cette scène se déroulera le dimanche après-midi, place Gambetta. Il y a énormément de jeunes qui se sont inscrits et qui vont chanter en occitan, mais façon moderne." Gilles Dam

Voilà de quoi attirer un maximum de visiteurs. Au moins 10.000 personnes attendues durant ces trois jours.

Sachez qu'à partir de samedi après-midi, l'entrée de la ville et l'accès aux animations sera payante pour les plus de 12 ans. Il faudra compter 3 à 6 euros. Tout le programme et toutes les infos pratiques : stationnement, circulation, etc... sont à retrouver sur le site internet de la ville d'Eymet et sur les réseaux sociaux.

289794442_571671801009871_1046291364070919481_n.jpg (355 KB)