Elections : Abstention et prime aux sortants au soir du 1er tour


21 juin 2021 - 467 vues

L’abstention grande gagnante de ce premier tour des élections départementales et régionales. Près de 60 % d’abstentions hier.

Sur le canton de Bergerac 1, l’abstention elle dépasse les 71 %. Globalement, seuls 3.800 des 13.500 inscrits sur ce canton sont allés voter. Et ils ont voté en majorité pour le binôme Josie Bayle / Christophe Rousseau. Le binôme soutenu par le maire de Bergerac Jonathan Prioleaud et Les Républicains. Ils ont remporté 41,33 % des suffrages.

« On a bien conscience du poids que l’on a et des responsabilités que l’on a. Je crois qu’il faut aussi être très prudent et savoir rester à sa place parce que il n’y a eu que 27 ou 28 % de votants. Aujourd’hui je crois qu’il est important de montrer que l’on est en capacité de rassembler sur un projet non pas contre mais pour. Il n’y a pas de question d’alliance, il n’y a pas de question de rapprochement. Il est question de s’adresser directement aux électeurs de Bergerac. Peu importe ce qui se passe en face de nous, nous serons présents dans ce cadre là. » Christophe Rousseau.

Le binôme Rousseau/Bayle qui sera opposé au second tour à Hélène Lehmann et Thierry Larelle, qui représentent la majorité socialiste sortante, et qui sont arrivés tout de même loin derrière avec 22,9 % des suffrages exprimés. Une satisfaction malgré tout pour le duo qui commence déjà à travailler pour le second tour.

« On est très contents en tout cas d’y être et ça nous fait plaisir aussi d’être première liste de gauche sur ce canton là. On a discuté avec tout le monde ce soir. Donc voilà, ce qui est important je pense aujourd’hui c’est de savoir ce que l’on veut pour la ville. Nous en tout cas ce qu’on veut c’est ne pas continuer avec cette municipalité qui ferme les écoles, qui fait du mal aux associations, qui fait du mal aux commerçants. » Hélène Lehmann

En 3e position, sur Bergerac 1, on retrouve donc le binôme issus de l’alliance PCF/EELV/Génération.s., 18,5 %. Vient ensuite le sortant Adib Benfeddoul qui était en binôme avec Muriel Gervaux Boissières. Concettina Moschetti et Guilhem Saltel pour La France Insoumise et le NPA ferment la marche avec 180 voix.

Ce sera donc un duel droite / gauche pour le second tour sur Bergerac 1.

Même scénario sur Bergerac 2, avec des scores inversés. Cécile Labarthe et Frédéric Delmarès, les sortants, soutenus par Germinal Peiro obtiennent 36,2 % des suffrages exprimés.

« C’est un très beau score si on le compare à ce qu’on a fait il y a 6 ans. Donc là je pense que c’est effectivement le fait qu’on soit sortants et du coup l’expérience et le travail qu’on a fait qui nous a permis d’améliorer nos scores un petit peu partout, sur tous les bureaux de vote. Notre stratégie c’est surtout d’aller faire une campagne de terrain comme on l’a faite jusqu’à présent et aller à la rencontre des électeurs surtout en analysant un peu plus près les résultats par bureau de vote. » Cécile Labarthe

Les sortants qui seront opposés sur ce canton à l’équipe issue de la majorité municipale de Bergerac Christophe David-Bordier / Sophie Tomas. Ils ont obtenu 17,45 des suffrages.

« C’est compliqué, nous sommes très heureux parce que c’était quelque part un peu inespéré pour nous. On est vraiment très très contents. Nous sommes une liste de rassemblement et cette liste de rassemblement, au second tour, nous allons tout mettre en œuvre pour rassembler au maximum les citoyens qui ne veulent pas reconduire l’équipe départementale actuelle. Dès demain matin, nous allons opérer des rencontres, des discussions avec les listes qui n’ont pas été qualifiées. » Christophe David-Bordier.

Et Christophe David-Bordier compte bien faire jouer son passé de syndicaliste pour séduire la gauche communiste et écologiste. En revanche pas question, à priori d’aller draguer les électeurs fidèles aux idées du Rassemblement national. La liste Rodriguez/Patraux arrivée 3e mais sans pouvoir se qualifier. En 4e position avec 16,13 % des suffrages, on retrouve le binôme issu de Bergerac en commun. Dominique Rousseau et Régine Gardette ferment la marche avec 13,8 %. Notez que sur Bergerac 2, 33,39 % des électeurs se sont déplacés.

On va jeter un œil sur les autres cantons du sud de la Dordogne.

Sur le canton de La Force, pour le 2e tour, deux binômes s’affronteront : les deux maires de Lamonzie-Saint-Martin et de Gardonne. Pascal Delteil et Raphaëlle Lafaye sont arrivés en tête avec 32 des suffrages exprimés. 31 % pour Thierry Auroy-Peytou et Nathalie Trapy pour la majorité départementale. Très faible participation là bas aussi avec un peu plus de 37 % de votants.

En sud Bergeracois, les sortants Jérôme Bétaille et Sylvie Chevallier sont arrivés en tête à l’issu du 1er tour avec 38,9 % des suffrages. Au second tour, ils seront opposés à Annie Aublanc et Hervé Delage, au centre. Ils ont cumulé 29,31 % des suffrages.

Sur le canton de Lalinde, les sortants Serge Mérillou et Marie-Lise Marsat, socialistes, ont été réélus dès le 1er tour avec 77,41 % des suffrages exprimés face aux écologistes Martin Slaghuis et Monia Clément.

A noter que Germinal Peiro, le président socialiste du département a lui été réélu dès le 1er tour sur le canton Vallée Dordogne avec quasiment 65 % des voix. Il a par ailleurs qualifié tous ses candidats sur l’ensemble du département.

La prime au sortant aussi aux régionales.

Le socialiste Alain Rousset a pris la tête de ce premier tour avec 28,84 % des suffrages. Il devance Edwige Diaz du Rassemblement national qui a obtenu 18,21 %. LREM emmenée par Geneviève Darrieusecq est arrivée en 3e position avec 13,71. Peuvent se maintenir aussi au second tour Nicolas Florian pour LR et Nicolas Thierry pour EELV.

Et si on regarde au niveau des votes en Dordogne, le classement est le même. Avec chez nous Alain Rousset et Delphine Labails qui dépassent les 33 % contre 19,42 % pour le RN emmené par Jacques Colombier. Nicolas Florian représenté par Jonathan Prioleaud et Nicolas Thierry par Marilyne Forgeneuf dépassent de peu les 10 %.

Prochain tour donc dimanche avec, tous l’espèrent, une participation bien plus importante.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article