Départementales Bergerac 1 - Le binôme Tejerizo/Mallard pour le collectif PCF/EELV/Génération.s et les citoyens


10 juin 2021 - 396 vues

Avant dernier rendez-vous cette semaine avec les candidats aux élections départementales sur le canton de Bergerac 1.

Un canton sur lequel on retrouve un binôme issu du collectif Bergerac en Commun. Souvenez-vous, pour les municipales à Bergerac, le Parti communiste, Europe Ecologie Les Verts, Génération.s, des citoyens et à l’époque la France Insoumise faisaient front commun. Une alliance qui perdure sur l’ensemble des cantons du Bergeracois en vue de ces départementales si ce n’est que la France Insoumise s’est retirée du collectif.

Bref, à Bergerac donc, pour représenter cette partie de la gauche, il faudra compter sur Julie Tejerizo et Philippe Mallard.

Julie Tejerizo, secrétaire de section du PCF Bergerac, est également conseillère municipale d’opposition et conseillère communautaire. Elle travaille aujourd’hui au cabinet du maire de Boulazac.

Philippe Mallard, professeur d’histoire géo, n’appartient à aucun parti. Comme Julie Tejerizo, il était déjà candidat aux départementales en 2015. Sauf qu’à l’époque il était en binôme avec Hélène Lehmann.

Ensemble ils plaident pour un Périgord social et écologique construit avec les citoyens.

« La priorité, c’est redonner la parole aux citoyens. Rompre avec la verticalité, sur les enjeux écologiques, je crois que la crise climatique elle a ses effets sanitaires et surtout sociaux. Et surtout il y a de grandes inégalités qui se sont manifestées avant. La crise sanitaire n’a fait que les développer. Donc il y a l’enjeu social, l’enjeu écologique. » Philippe Mallard.

Et l’importance de repenser l’économie et de créer de l’emploi en s’appuyant notamment sur les filières locales de demain, sur l’agriculture et en favorisant la relocalisation de l’industrie.

Importance aussi pour le binôme de s’attaquer aux questions de santé.

« Concernant la désertification médicale, on le voit, les Agences régionales de Santé commencent à parler des centres publics de santé. Nous, la Dordogne, on est particulièrement touchés. C’est donc quelque chose qu’il va falloir aussi développer, penser activement à introduire sur notre département parce qu’on le sait, aujourd’hui, il manque les infrastructures et les professionnels. » Julie Tejerizo

tejerizo mallard (1).jpg (1.10 MB)

Julie Tejerizo qui a pour remplaçante Anna Cazenave, éducatrice spécialisée, militante d’Europe Ecologie Les Verts. Anna Cazenave qui estime que le département a encore du chemin à faire en terme d’environnement.

« L’écologie, telle qu’elle est présentée actuellement pas la majorité départementale avec effectivement les cantines bio dans les collèges, c’est super, mais quand on coule autant de béton dans la Dordogne, ça pose quand même question. » Anna Cazenave.

Voilà, la petite pique au sujet du contournement de Beynac.

Notez que Philippe Mallard a pour remplaçant Matthieu Veck, animateur dans une association. Il est militant Génération.s.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article