Départementales Bergerac 1 - Le binôme Larelle/Lehmann représente la majorité sortante


07 juin 2021 - 1119 vues

Le premier tour des élections départementales et régionales aura lieu en fin de semaine prochaine.

Sur Bergerac 95 on a choisi de vous proposer, chaque jour, pendant ces deux semaines, une présentation des candidats aux départementales sur les cantons de Bergerac 1 et 2.

On commence cette semaine avec le canton de Bergerac 1, celui qui représente plutôt le cœur de ville et l’ouest.

Là, vous le savez, en 2015 Adib Benfeddoul et Gaëlle Lajonie, candidats Divers Droite l’avaient emporté face au Front national au second tour.

Au premier tour, un peu plus de la moitié des inscrits était allée voter pour un des cinq binômes en lice.

Cette fois encore 5 binômes en course et parmi eux celui constitué par Thierry Larelle et Hélène Lehmann. Ils sont les candidats de la majorité sortante, celle emmenée par Germinal Peiro.

Hélène Lehmann, ergothérapeute, anciennement encartée Europe Ecologie Les Verts. Elle a rejoint la gauche Républicaine et socialiste il y un an et demi. Élue d’opposition au conseil municipal de Bergerac aux côtés de Fabien Ruet, elle avait déjà été candidate aux départementales en 2015 avec Philippe Mallard.

Thierry Larelle, encarté au Parti socialiste depuis 7 ans, n’a lui jamais été élu même s’il était également colistier de Fabien Ruet pour les dernières municipales. Longtemps médecin généraliste il est aujourd’hui spécialisé dans l’addictologie.

Ensemble ils entendent poursuivre l’action engagée ces dernières années par le département, qui disent-ils, n’a pas à rougir de son bilan. 

"Le gros projet sera évidemment le stade d'eaux-vives puisque c'est économique, sportif, mais ce sera aussi des emplois assez nombreux, ça recoupe tout ce qui est sport quand même, bien-être, santé et loisirs. C'est ce qui manque. On le dit souvent, Bergerac les gens y passent mais ne restent pas. Ils vont à Sarlat. Là, au moins, ça fera un point d'ancrage très fort. Et puis l'écologie ne sera pas oubliée cette fois sur la rivière." Thierry Larelle.

"Je pense qu'effectivement, l'exemple du stade d'eaux-vives, on pourra, sur l'emploi, activer les clauses d'insertion qui permettront aussi de développer des emplois locaux. Sur l'emploi je pense que l'on peut aussi réfléchir à tout ce qui est maintien à domicile. Aujorud'hui les métiers du secteur de l'aide à domicile peinent à recruter. Par exemple ce qu'à fait le département de commencer à financer des véhicules pour les aides à domicile, moi, je trouve ça extrêment positif. Et je pense qu'on va vraiment pouvoir continuer à travailler sur cet aspect là qui allie l'emploi et le souhait des personnes âgées de rester chez elles." Hélène Lehmann

20210511_171837_HDR.jpg (3.35 MB)

Hélène Lehmann et Thierry Larelle qui veulent également soutenir les associations du territoire et imaginent l’organisation d’assises de la vie associative.

Avec leurs remplaçants, Laurent Peslerbe, éducateur spécialisé et chef d’entreprise et Sophie Leclair, gérante d’un cabinet d’administration de biens, ils entendent mener un vrai travail d’équipe en lien avec les habitants du territoire. Enfin pour eux pas question de revanche par rapport aux municipales. « On en a tiré les leçons et on est désormais tournés vers l’avenir », indique Hélène Lehmann.

Sont candidats également sur Bergerac 1 : Adib Benfeddoul/Muriel Gervaux-Boissière pour la majorité présidentielle ; Josie Bayle/Christophe Rousseau, soutenus par Les Républicains ; Julie Tejerizo/Philippe Mallard, issu de Bergerac en Commun et Concettina Moschetti/Guilhem Saltel pour la France Insoumise.