Culture + bénévoles + entraide = La Claque, le festival qui débute demain au château Montplaisir


16 juin 2022 - 700 vues

6e édition du Festival La Claque, ce week-end. Un festival qui pour la 5e année pose ses valises au château Montplaisir à Prigonrieux avec toujours un objectif : faire découvrir des propositions culturelles qu'on ne voit nulle part ailleurs sur le territoire. Un concept auquel 800 à 1.000 personnes, en moyenne, adhèrent chaque année. Exception faite de l'an dernier et d'une édition de fin d'été gâchée par la météo. On espère que ce ne sera pas le cas cette année malgré la canicule. Les organisateurs assurent déjà qu’ils adapteront le programme si nécessaire.

Côté programmation justement, le festival s'adresse une nouvelle fois à tous, avec à la fois des propositions familiales : cirque contemporain, randonnée contée, écoute sonore, ateliers musique. Et plus on avance vers la soirée, plus la programmation prend une tournure plus « adulte » : concerts rock, electro... Un festival, vous l'avez compris pluridisciplinaire dont la qualité et la renommée, attirent désormais de nombreux artistes. Des artistes qui grâce à La Claque ont sans doute acquis un peu plus de visibilité.

spectacle.jpg (998 KB)

La Claque, un festival qui peut continuer d'exister grâce à la présence de nombreux bénévoles. 60 à 80 en moyenne pour chaque édition. Un pool de bénévoles de tous âges, qui se renouvelle régulièrement. Parmi les derniers venus, Lambert, technicien audio-visuel au quotidien. Il avait déjà participé à de nombreux événements en région parisienne. Alors quand il est arrivé à Bergerac, il y a un an et demi, c'est tout naturellement qu'il a cherché à s'investir dans le milieu culturel. La Claque lui a ouvert les bras et donné pas mal de boulot, surtout depuis une semaine :

"On a été cherché des planchers, des gradins, des friteuses. On a installé un dôme, on a installé une tente berbère, un début de scène. Enfin voilà, ça se monte progressivement."

dome.jpg (192 KB)

Un festival que l'asso peut également monter grâce au soutien de l'Agence culturelle qui met à disposition son matériel son, soit au moins 5.000 euros d'économie. Et puis on parle aussi de 15 à 20.000 euros d'économie grâce au prêt de matériel d'autres festivals. Des collaborations devenues donc indispensables. 

"Récemment on a quand même monté un collectif qui s'appelle le collectif AlFonce dont fait partie le Festival des Ploucs, mais aussi le festival Rock the Sheep à Eynesse, avec une dizaine d'assos et du coup on a vraiment systématisé aussi ces moyens d'entraide et de mutualisation de matériel. C'est-à-dire que maintenant, tout est listé, on s'appelle, quand on a besoin de quelque chose, on sait où le trouver. Vraiment, tout ce qu'on met en place sur le festival, effectivement, c'est grâce aussi à la volonté de mutualisation et de prêt des autres assos." Antoine Hoppenreys, le président de l'asso La Claque.

La Claque, un festival dont le budget tourne quand même autour des 25 à 35.000 euros. L'asso qui reçoit le soutien du département (3.000 euros), de la CAB, même si cette subvention a été divisée par deux (1.000 euros cette année). Soutien attendu aussi de la commune de Prigonrieux et pourquoi pas des visiteurs, qui en plus d'acheter leur billet d'entrée peuvent faire un don. Des billets d'entrées de 8 à 18 euros pour un ou deux jours. Un prix qui a été très discuté, comme toujours, par les membres de l'asso, mais cette année peut-être encore un peu plus que d'habitude, compte tenu du contexte économique. 

"Effectivement, les gens ont peut-être moins d'argent et en même temps, le modèle économique, le coût de tout ce qu'on doit amener sur le festival, augmente aussi, donc il faut arriver à trouver le bon équilibre. Par exemple pour les familles, c'est gratuit pour les enfants. Mais effectivement, on fait attention à ça, on reste sur des prix modestes. On est sur le prix d'une place de concerts pour 11 événements." Antoine Hoppenreys

Et puis à noter pour ceux qui veulent rester sur place, que deux campings seront proposés gratuitement cette année. Le Festival La Claque qui comme d'habitude se veut écoresponsable.

Ça commence donc demain en fin de journée au château Montplaisir et ça se poursuit samedi toute la journée et dimanche pour ceux qui veulent aider à démonter. 

Programme : 

VENDREDI 17 JUIN

18h30 – Ouverture du Festival
19h00 – 
Rino (Cie TWO) (Cirque acrobatique sur vélo / Toulouse) – à partir de 7 ans –
20h30 – 
TUST (Sec + Cocanha) – (polyphonie frappée / Toulouse)
22h00 – 
Los Sara Fontan  (duo violon -batterie improvisé / Barcelonne)
23h30 – 
Häla Duett (Yann Joussein + Sheik Anorak) – (desert kraut rock / Göteborg – Paris)
01h00 – 
OD Bongo (live électronique / Lyon – Bruxelles)

SAMEDI 18 JUIN

09h30 – Randonnée contée avec Jean François Gayrette et l’association Prigorando
12h00 – Repas des randonneurs
14h00 – Sweetest Choice – (duo instrumental intimiste / Toulouse) – en co-prodution avec l’
association Maquiz’Art –
16h00 – 
Am Stram Gram (Cie Née d’un Doute ) (Cirque acrobatique) – tout public –
17h00 – 
Rino (Cie TWO) (Cirque acrobatique sur vélo / Toulouse) – à partir de 7 ans –
18h30 – 
Africaboum djset
19h30 – Tonton Action – (Ibrahim Diakité & band / Mali-Bordeaux)
20h30 – 
Rank Ô  (rock fouillé / Tours)
22h00 – 
Brama (rock psyché occitan / Clermont Ferrand)
23h30 – 
Winter Familly (funeral drone pop / france-israël) -en co-production avec le Festival Ôrizons –
01h00 – 
Arabian Panther – techno / Toulouse  – en co-production avec le Festival Ôrizons –

ET DANS L' APRÈS-MIDI

Écoutes sonores : Projet Morse invite Julia Hanadi Al Abed
– 
Mucä and Kids musical expérience : ateliers de musique électronique pour les enfants.

→ L'interview complète d'Antoine et Lambert ←