Covid : C'est la ruée sur la vaccination à Bergerac


15 janvier 2021 - 1094 vues

Au centre de vaccination de Bergerac, qui se situe à l'hôpital, on en était déjà à donner des rendez-vous pour le 3 février, hier soir. Le standard téléphonique a explosé pour cette première journée.

Un engouement pour la vaccination finalement assez récent, selon les professionnels de santé du territoire réunis hier soir pour une conférence de presse. Des professionnels qui tentent d'organiser la vaccination au fur et à mesure que les décisions gouvernementales tombent. Ils n'ont en effet appris qu'hier soir que la vaccination serait, dès lundi, accessible à toute personne particulièrement fragilisée : les patients sous chimio, certains transplantés ou encore ceux atteints de plusieurs pathologies chroniques.

Impossible dès lors d'estimer le nombre de personnes qui auront accès à la vaccination dès la semaine prochaine. « Mais l'on s'adaptera », nous a confié le docteur Nathalie Dubourd, chargé de la mission vaccination au sein de la communauté professionnelle territoriale de santé. S'adapter mais avec la problématique de ne pouvoir vacciner que 40 personnes par jour pour commencer soit 200 par semaine, du lundi au vendredi de 9h à 16h30.

L'hôpital a demandé des infirmières en renfort et souhaiterait à terme pouvoir proposer la vaccination le samedi également. Mais ces histoires de planning sont conditionnées à un autre problème : celui de l'approvisionnement en vaccins. « ça ne sert à rien de se précipiter sur les rendez-vous car il n'y en aura pas pour tout le monde tout de suite », estime le docteur Louis Grand, médecin coordonnateur à l'ehpad de La Madeleine. Il faut dire que là-bas on attend plus qu'impatiemment la livraison de ceux-ci.

Le territoire n'est pas prioritaire

Beaucoup l'ont répété hier soir, la Dordogne n'est pas prioritaire pour le moment par rapport à d'autres départements bien plus touchés par la Covid. Et le vaccin de Moderna, plus pratique dans sa conservation, ne devrait pas arriver sur le département avant la mi-février. Il faudra donc être patient.

Pour ceux qui souhaitent déjà prendre rendez-vous pour leur première injection, l'hôpital conseille de passer autant que possible par internet via Keldoc. Mais le plus simple est de se rendre sur le site de l'hôpital de Bergerac. Une ligne téléphonique reste toutefois accessible au 05.53.63.89.99, uniquement pour les rendez-vous et non les renseignements, précisent les professionnels.

Notez toutefois que l'Agence Régionale de Santé a demandé à l'hôpital de ne fixer des dates que sur 4 semaines.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article