Conseil municipal de Bergerac : Jusqu'à -70% de subventions aux associations sportives


08 février 2021 - 801 vues

Des subventions en baisse, de moins 30% en moyenne, et de moins 50 à moins 70% pour les associations sportives. (Notez que le sport représente la moitié de la totalité des subventions allouées au monde associatif.)

Une réduction justifiée par l’élu délégué aux sports, Christophe David-Bordier, par le fait que toutes les associations sportives ont reçu l’intégralité des adhésions et 100% des subventions de septembre 2019 à septembre 2020, malgré la saison écourtée du fait de la crise sanitaire. Ce qui, selon lui, laisse à penser que les clubs « ont déjà un peu de trésorerie pour l’année 2021 », a-t-il déclaré.

De plus, toujours selon l’élu, les clubs n’ont pu pratiquer que 2 mois sur 6 entre septembre 2020 et février 2021, soit uniquement 33% du temps normal. D’où la « cohérence mathématique » selon le délégué aux sports, de réduire la subvention par rapport à l’activité réelle.

Christophe David-Bordier qui s'est dit toutefois ouvert et prêt à rencontrer toutes les associations dans l’année pour réajuster, si besoin et si possible, la subvention plus tard.

Et l'élu de conclure que les nouvelles associations sportives ne toucheront aucune subvention cette année. Un choix de la municipalité. « La prudence exige de voir l’évolution de la crise sanitaire », a rappelé Christophe David-Bordier.

Abstention de l'opposition

L'opposition a émis plusieurs réserves et a décidé de s'abstenir car elle estime que les critères d'attribution ne sont pas assez transparents. « Ce qui est valable pour les uns n'est pas valable pour les autres », a souligné Fabien Ruet. S'agissant des clubs sportifs, l'élu refuse, je cite, « de faire un chèque en blanc en attendant une hypothétique revoyure » et se demande plutôt pourquoi il ne serait pas possible de voter la subvention par principe avec un accompte de 30% maintenant, puis la suite en juin/juillet et le solde en fin d'année sur présentation de la trésorerie.

De son côté, Lionel Frel espère que cette baisse ne soit que passagère, et propose un autre moyen pour soutenir les asso : « On a été capable de faire des chèques-consommation à l'agglo, ne pourrait-on pas avoir des chèques-associatifs à la ville ? », a-t-il lancé. A voir plus tard, si la proposition aura été entendue.

Mutualisation forcée

Sachez également que Laurence Rouan, 1ère adjointe déléguée à la communication et à la culture, a évoqué un projet de future maison de la radio à Bergerac. Une idée de la municipalité qui a également soulevé de nombreuses critiques lors du conseil, l'opposition regrettant que « l'on force les radios à la mutualisation en baissant leur budget », alors que le rôle d'une collectivité locale est, je cite l'élu Fabien Ruet, « d'être les garants de l'indépendance des radios et de la presse locale. »

Enfin, notez que le conseil municipal s’équipe en numérique. Dès la séance du mois prochain, chaque élu sera doté d’une tablette pour consulter dossiers, tableaux et documents annexes aux délibérations.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article