Bergerac : des ateliers de santé environnementale pour les futurs parents


23 juin 2022 - 779 vues

Journée dédiée au développement durable, la semaine dernière à l’hôpital de Bergerac. L’occasion pour la structure de présenter ses différentes avancées en la matière et de mettre un coup de projecteur, côté maternité, sur un nouvel espace, crée pendant la période COVID. Cet espace, c’est la chambre des erreurs, un lieu pour animer des ateliers de santé environnementale auprès des futurs parents.

«Aujourd'hui, c’est prouvé, notre environnement intérieur n’est pas sain et il est même source de cancer, de pathologies graves. L’objectif est de les sensibiliser (les parents,ndlr) aux perturbateurs endocriniens, à la nécessité de créer un environnement sain, notamment avec l’arrivée d’un bébé. Donc le professionnel dédie un temps, donc une partie théorique où effectivement on vient expliquer quels sont les perturbateurs endocriniens, quelles sont les conséquences pour la santé » Pauline Lachaud, coordinatrice sage-femme à l’hôpital de Bergerac

Place ensuite, avec les professionnels formés, à la partie pratique avec donc cette chambre des erreurs où les parents ont à identifier les éléments perturbateurs. Pour bien faire, il s’agit par exemple d’être attentif aux peintures des murs, du mobilier, de chasser les contenants en plastiques, d’évincer les produits d’hygiène parfumés pour préférer les soins bios et éco-certifiés. Des produits malheureusement pas forcément accessibles à tous, compte tenu de leur coût, a-t-on eu envie de dire à Pauline Lachaud, dont la réponse a été plutôt tranchante :

« Ce qui a un coût, c’est de répondre à toute cette publicité et toute cette commercialisation autour de la parentalité, ça, ça a un coût parce qu’il y a beaucoup de choses qui sont inutiles. Vraiment, si on veut recréer un environnement sain, eh bien forcément, c'est assez minimaliste.» Pauline Lachaud

Et on précise que pour démarrer dans leur vie de familles, les parents reçoivent désormais le sac des 1.000 premiers jours de l’enfant avec justement à l'intérieur, des produits naturels. Et puis l’hôpital de Bergerac est aussi en train de travailler sur la mise en place des couches lavables.