Au CIDFF, des ateliers sport pour favoriser le retour à l'emploi


22 juin 2022 - 570 vues

Au Centre d'information des droits des femmes et des familles, le CIDFF, de Bergerac, la première session de l'opération TouteSport arrive à son terme.

Le dispositif, qui avait déjà été expérimenté dans d'autres départements, a été déployé en Dordogne début avril, sans aucun budget, mais avec la volonté, à travers le sport, de ramener les participantes vers l'emploi.

"On avait déjà comme idée que l'association du sport et de l'insertion professionnelle était très positive. Pour mettre en emploi, il faut être bien dans sa tête, bien dans son corps, retrouver une mobilité, retrouver le sens du lien social et c'est souvent ce qu'il manque comme tremplin vers la mise à l'emploi." Elisa Goulfier, conseillère emploi au CIDFF de la Dordogne et chargée de l'opération TouteSport sur le département

Et à priori ça marche. 80% de sorties positives au niveau national nous dit la conseillère.

A Bergerac, pour cette première session, 8 femmes, déjà suivies par le CIDFF se sont portées volontaires pour tenter l'expérience. Pendant trois mois, elles se sont retrouvées, chaque semaine, pour partager une marche, faire un peu de yoga ou encore du renforcement musculaire. Des activités en tout cas adaptées à toutes, quel que soit l'âge et la condition physique, et avec l'idée de découvrir le territoire. "L'idée est aussi de leur montrer des lieux accessibles gratuitement. Même en habitant Bergerac, certaines ne connaissent pas Pombonne ou le lac de Campréal", explique Elisa Goulfier qui précise que la découverte de ces lieux leur permettra de se projeter vers une autonomie dans la pratique sportive.

Début juin, c'est sur les berges de la Dordogne, près du sport nautique de Bergerac, que le petit groupe a trouvé un coin d'ombre pour entamer une discussion à propos de l'estime de soi. Un échange autour des paroles d'une chanson notamment, comme une thérapie pour des femmes souvent isolées et à qui la vie n'a pas fait de cadeau. Parmi elles, Patricia, grande, bien pomponnée, le verbe facile. Pourtant, cette ancienne secrétaire, aujourd'hui accueillie à la maison d'accueil temporaire, peine encore à raccrocher avec le monde professionnel. Ces ateliers pourraient bien changer la donne.

"C'est difficile pour moi d'aller à un entretien d'embauche parce que je n'ai pas confiance en moi, tout simplement, et tout ça, ça date de longtemps. Et là oui, je trouve ça quand même bien parce que c'est plus facile de parler parce que le travail sur soi, ce n'est pas facile du tout. Si on est seul à le faire, ça ne marche pas. Quand on voit une personne qui nous regarde avec le sourire ou autre, c'est déjà important et ça nous aide. On se dit je suis quand même une bonne personne." Patricia, participante de TouteSport

Retrouver l'estime de soi et travailler sur la sociabilisation, le faire ensemble à travers ce dispositif. C'est ce qu'était venue chercher Maria. Cette quadragénaire au joli accent des îles Canaries, a réussi à remonter un projet professionnel grâce à son travail avec le CIDFF, mais elle cherchait aussi à se sentir moins isolée dans son quotidien.

"Je suis maman d'une fille handicapée, autiste, et je viens chercher l'interaction sociale, passer un bon moment et vraiment le temps passe très vite. C'est bien, parce qu'on se bouge. Je vais essayer de continuer à venir pour soutenir, pour être avec elles parce que j'ai besoin d'elles, de tout le groupe. Elles sont magnifiques." Maria, participante de TouteSport

Une nouvelle session de 3 mois de TouteSport est prévu cet été au CIDFF de Bergerac avec des animations un peu plus familiales, pour s'adapter aux mamans qui devront garder leurs enfants. Des sessions qui seront à nouveau organisées en partenariat avec les centres sociaux ou encore la maison de protection des familles, porté par la gendarmerie. L'Ufolep devrait également se joindre au groupe en septembre et pourrait permettre de proposer des licences sportives à bas coût. D'ailleurs, tous les partenaires sont les bienvenus, rappelle Elisa Goulfier.

Pour participer aux ateliers anonymes et gratuits, on peut se rapprocher du CIDFF ou en discuter avec les organismes sociaux.

À noter que les ateliers ont aussi vocation à parcourir la campagne pour ne laisser personne au bord du chemin.

Pratique :

Ateliers TouteSport à Bergerac les mardis et Périgueux, les lundis.

Plus d’information au 05 53 35 90 90 ou via secretariat@cidff24.fr