Dans l'actu...

Une députée européenne en Bergeracois

07 mars 2018 à 07h44 Par Xavier Boucherie
Crédit photo : Marie Pierre Vieu accompagnée de Julien Chouet, patron du PCF en Dordogne et d'Armand Zaccaron, Maire de La Force et conseiller départemental. Photo : JT.

Marie Pierre Vieu, élue municipale PCF à Tarbes a rejoint les bancs du parlement européen en juin dernier. En remplacement de Jean-Luc Mélenchon devenu lui député. Depuis Marie Pierre Vieu organise une fois par mois une immersion sur les territoires de sa circonscription du grand sud-ouest. Lundi, elle était dans le Sarladais. Rencontre avec les salariés de Rougié, menacés de plan social. Et hier donc étape à Bergerac pour Marie Pierre Vieu…

Écouter Marie-Pierre Vieu

Elus communistes du bassin, syndicats et associations étaient autour de la table pour évoquer les problématiques du Bergeracois. Parmi elles, le social, le ferroviaire, l’agriculture avec la question du glyphosate et dans le même esprit celle du désamiantage des bâtiments qui a largement été évoquée et portée dans le Bergeracois par le CERADER. Un dossier que Marie Pierre Vieu va emmener devant le parlement européen…

Écouter le podcast

De quoi rassurer les membres du CERADER 24 présents autour de la table hier. Le désamiantage, l’association en a fait son cheval de bataille outre l’aide aux victimes et à leurs familles. René Vincent, co-président du CERADER 24 au micro de Xavier Boucherie.

Écouter René Vincent

Un dialogue constructif avec la députée européenne hier donc. Mais le CERADER a également dans ses cartons le projet d’inertage de l’amiante via des bains d’acide. Le Cerader verrait bien ce procédé s’installer sur le site SEVESO de la poudrerie qui deviendrait ainsi un pôle national d’élimination de l’amiante. Un projet novateur dans le pays. Une rencontre avec les concepteurs de ce procédé, des industriels et possibles financeurs ainsi que des élus du bassin est d’ailleurs prévue à la mi-avril pour tenter de concrétiser ce projet dans le Bergeracois.