Un nouveau garage solidaire à Bergerac

L'adjointe à Bergerac Rhizlane Robin El Greni (à gauche) et Aurore Debordeaux, la directrice de l'AFAC Dordogne.
13 novembre 2017
Par Xavier BOUCHERIE

Après avoir baissé le rideau en janvier suite à la mise en liquidation de l’ASPAT, le grand atelier de l'Alba, situé derrière le commissariat, respire à nouveaux l'huile de moteur et le cambouis grâce à l'AFAC. Depuis sa réouverture en octobre, les véhicules peuvent à nouveau y être réparés. Des voitures et des 2 roues y seront bientôt prêtés, tout ça, à moindre coût. Et en priorité aux personnes en situation en précarité. Ils sont 600 à en avoir bénéficié en 2016. Et sa fermeture a laissé un vide à Bergerac. La mairie souhaitait le voir rouvrir. Rhizlane Robin El Greni, élue adjointe à l’emploi et à l’insertion…

Écouter Rhizlane Robin


La procédure de liquidation judiciaire de l’ASPAT devait d'abord être terminée. Entre temps, la ville cherchait déjà de nouveaux partenaires pour relancer le garage. Ce fut le cas avec l’association Formation avenir et conseil, l’AFAC 24, basée à Coulouniex-Chameix et présente aux quatre coins de la Dordogne. Sa directrice, Aurore Debordeaux…


Écouter la directrice de l'AFAC 24


La ville met à disposition les locaux de l'ancien lycée de l'Alba à l’association qui emploie donc un CDI et deux contrats aidés pour faire tourner le garage. Parmi eux Mathieu, 22 ans, qui après quelques petits boulots, peut à nouveau tenter l’apprentissage pour décrocher son diplôme de mécano…

Écouter Mathieu


Pour l’instant seul l‘atelier de réparation est ouvert. Malgré le rachat par l’AFAC24 du précédent parc automobile, l’activité « prêt » n’est pas encore accessible. Le temps de boucler toutes les autorisations. L’histoire de quelques semaines assure l’association.