Le bilan en demi-teinte de l'office de tourisme

Voilà à quoi pourrait ressembler la future maison du tourisme et du vin à Bergerac - Image extraite du Facebook de Michel Delpon.
05 avril 2018
Par Xavier Boucherie

L'office de Tourisme Bergerac Sud Dordogne organisait son assemblée générale hier soir.
Et en a profité pour dévoiler son bilan 2017 à la quarantaine d'adhérents présents pour l'occasion. Un bilan en demi-teinte. D'un coté la fréquentation à l'accueil a augmentée. Plus de 45.000 visiteurs ont poussé la porte de l'office de tourisme de Bergerac l'an dernier. C'est plus qu'en 2016. Dont 40% de touristes étrangers. En majorité britanniques mais nouveauté cette année, sur le podium des nationalités, les Espagnols ont ravi la seconde place aux Néerlandais. Autre motif de satisfaction, la vente de séjours et de visites qui après avoir marqué le pas en 2016 est repartie à la hausse l'an dernier. Pascal Dupouy, le directeur de l'office de tourisme de Bergerac


Écouter Pascal Dupouy


En revanche, la centrale de réservations lancée en 2016 n'a elle jamais vraiment décollée. Phagocytée par des plateformes qui ont déjà pignon sur rue comme le Bon coin ou Airbnb. La refonte du site Internet à l'échelle du Bergeracois l'an dernier a pourtant amélioré son référencement et sa visibilité. Les premiers chiffres sont plus qu'encourageant. Mais il y a le revers de la médaille.


Écouter le podcast


Autre point noir de 2017 : le résultat financier. -18.700 euros. Ce n'est pas le pire qu'ait connu l'office de tourisme mais il reste tout de même inquiétant pour son directeur. Pas de quoi s'alarmer pour autant.


Écouter le podcast


Ouverture prévue d'ici l'été 2019 au sein des locaux de l'IVBD, le long du quai Salvette. Fruit d'une coopération et d'un travail main dans la main avec la ville et la CAB. Un élan salué par la présidente de l'office de tourisme Bergerac Sud Dordogne, Sabine Krost Pété en conclusion de cette assemblée générale.