Dans l'actu...

La CAB s'apprête à augmenter la taxe d'habitation

10 avril 2018 à 07h20 Par Émilie BAR
Crédit photo : Pour le PCF - Front de gauche, la CAB s'en prend une nouvelle fois au pouvoir d'achat des Bergeracois.

Hausse de la fiscalité à la communauté d'agglomération bergeracoise.

A l'occasion du conseil communautaire ce soir, le président, Frédéric Delmares, va proposer de passer le taux de la taxe d'habitation de 7,44 à 9,44 %. Une augmentation de 26,88% que dénonçait dès hier le groupe PCF - Front de Gauche. Pointant dans un premier temps la méthode employée par le bureau de la CAB qui selon lui continue d'avancer masqué, référence à l'augmentation des tarifs de la piscine. Quelques mots au bas d'une délibération abordant la fiscalité unique professionnelle et aucune explication sur cet accroissement de la taxe d'habitation. Une augmentation par ailleurs contraire aux promesses de campagne et aux discours récents du binôme Delmares-Garrigue. Écoutez Cédric Zapera pour le groupe PCF- Front de Gauche.

Écouter le podcast

Pas de problème de transparence nous dit-on du côté du bureau de la CAB qui assure que tous les maires ont été mis au courants.

La CAB qui explique cette augmentation par la nécessité de faire face aux dépenses transférées par l'Etat, référence au financement de la ligne ferroviaire, et par la volonté de préparer l'avenir en maintenant un haut niveau d'investissement. Frédéric Delmares qui dit par ailleurs avoir saisi « l'opportunité historique de la suppression de la taxe d'habitation ». Ce que dénonçait justement le Front de Gauche hier.

Écouter le podcast

Une augmentation d'impôt qui ne fera donc pas plus mal aux foyers qui bénéficieront d'une baisse sur la part communale mais un bonus sur le pouvoir d'achat qu'ils n'auront pas et qui ajoute de la difficulté, dit le Front de gauche, aux personnes déjà affaiblies par la hausse de la CSG, celle des prix de la piscine, des amendes de stationnement, du contrôle technique. Une hausse qui s'ajoutera à la taxe Gemapi. « Cela ne concernera pas les plus faibles, 22% des habitants sont totalement exonérés et 63% supplémentaires auront quand même une baisse de leur imposition », se défend le président de la CAB. Un argument qui ne convainc pas le Front de Gauche. Autant dire que le débat de ce soir s'annonce animé.

Le conseil communautaire c'est à 18h à l'espace socio-culturel de Prigonrieux.