Dans l'actu...

Ferszten engineering prend son envol

09 octobre 2018 à 07h09 Par Xavier Boucherie
Dans les locaux de l'entreprise sur l'ancien site de l'ESCAT.
Crédit photo : XB

Installée depuis 6 mois sur l’ancien de site de l’ESCAT, l’entreprise spécialisée dans le prototypage et la conception de pièces de moteurs grappille de nouveaux contrats dans l’aéronautique depuis sa création en 2015. Son patron David Fersztenfeld a toujours aimé avoir les mains dans le cambouis. Il délaisse les grosses cylindrés en 2009 et quitte son garage du Var pour venir s’installer dans le Périgord.

Écouter le podcast

Les hélicoptères en question, des HTC 130, un modèle ultraléger et inédit sur le marché que développe une entreprise drômoise basée à Montélimar et spécialisée dans la vente, la maintenance et la formation de pilotes d’ULM. David Fersztenfeld se charge de l’usinage des moteurs. L’homologation de la direction générale de l'Aviation civile qu’il attend dans les prochains jours lui permettra de produire ces hélicoptères de poche à plus grande échelle. Mais c’est loin d’être le seul client de David qui est aussi en contrat avec un sous-traitant d’Airbus depuis quelques mois. Pour Akira technologie dans l’aérospatiale également. Sans oublier ses premières amours mécaniques avec des pièces destinées à la team Yamaha Europe. Au total, 5 gros clients pour l’entreprise bergeracoise, qui a récemment bénéficié d’une subvention de 66.000 euros de la région. Une aide bienvenue pour poursuivre son développement.

Écouter le podcast

David Fersztenfeld ne manque pas de projet pour remplir les 2.500m² du bâtiment 20 de l’ESCAT. Notamment sur les énergies nouvelles. Et à terme faire tourner Ferszten engineering grâce à une dizaine d’employés.