Dans l'actu...

Expo : un centenaire et toujours le poing en l'air

20 septembre 2018 à 07h10 Par Émilie BAR
Ce sont les femmes de la Poudrerie qui ont lutté les premières inspirant la création de la CGT.
Crédit photo : DR SNPE

Un siècle de Poudrerie à travers les yeux de la CGT.

C’est l’exposition que proposent d’anciens poudriers de Bergerac à l’occasion du centenaire du syndicat.

Exposition qui se tiendra au centre culturel Michel Manet du 25 au 29 septembre. On vous en a déjà parlé.

67 panneaux et des centaines de photos pour revenir sur la création de la CGT au sein de l’entreprise bergeracoise.

C’était donc en 1918, soit 2 ans après la création de la Poudrerie, dans un contexte explosif où les travailleurs immigrés étaient affectés de force et encadrés selon les idéologies colonialistes. Mais ce sont en fait les femmes, celles que l’ont appelait les munitionnettes, qui ont inspiré les anciens poilus Paul Loubradou et Gaston Mouflard, pour la création du syndicat. Ecoutez Anselme Gutierrez, ancien secrétaire CGT du comité d’entreprise d’Eurenco.

Écouter le podcast

Et défilent dans les rues de Bergerac en scandant l’Internationale. Nous étions alors en juin 1917.

Avec la création du syndicat les luttes de la CGT s’enchaînent, en faveur des travailleurs immigrés, totalement déconsidérés notamment. Puis viendra le temps de la résistance. Le syndicat, interdit par le gouvernement de Vichy, poursuit ses opérations clandestinement. Dans l’expo hommage à Charles Garraud, ancien directeur de la poudrerie, déporté et fusillé pour avoir fourni des armes aux résistants. A découvrir ou redécouvrir aussi les batailles des trente glorieuses. A cette époque, où tout allait bien on se battait pour avoir encore plus. Quarante ans plus tard on commence à se battre pour conserver ces acquis. 500 suppressions de postes en 92 et le syndicat qui bouillonne.

C’est toute cette histoire que les anciens poudriers ont voulu retracer à travers les photos et documents retrouvés dans les archives de la Poudrerie et collectées auprès des particuliers. Une expo qui aurait dû être présentée au comité d’entreprise d’Eurenco. Au lieu de ça, les poudriers s’offrent le centre culturel.

Écouter le podcast

Il faut dire qu’en 1918, 25.000 personnes travaillaient sur le site de la poudrerie. Cent ans plus tard les effectifs ont été divisés par 60. Mais les luttes, si elles ne sont plus les mêmes, continuent. Anselme Gutierrez à nouveau.

Écouter le podcast

L’expo des 100 ans de la CGT de la poudrerie, c’est à découvrir du 25 au 29 septembre au centre culturel michel Manet de Bergerac. Vernissage mardi à 18h. L’expo qui rejoindra ensuite le local du Hareng Rouge, au marché couvert.