Dans l'actu...

CAB: Un conseil communautaire extraordinaire après un bug informatique

17 avril 2018 à 10h00 Par Xavier Boucherie
Crédit photo : Photo CAB

Les élus de la CAB de retour sur les bancs pour un conseil communautaire extraordinaire demain, une semaine après le précédent qui avait donné lieu à de vifs échanges entre exécutif et opposition. En cause, la proposition d’augmenter la part communautaire de la taxe d’habitation de 2 points. On vous en parlait la semaine dernière. L’opposition avait alors réclamé le vote à bulletin secret qui ne peut se tenir qu’avec l’accord du tiers des élus présents. Le compte n’y était pas. Mais un bug informatique a semé le désordre dans les décomptes explique le président de la CAB.

Frédéric Delmarès

Une situation inédite qui oblige donc les élus à revoter l’ordre du jour du dernier conseil communautaire mais également le précédent, où le budget avait notamment été adopté. Deux conseils révisés donc avec une trentaine de points à l’ordre du jour pour éviter toute contestation.

Frédéric Delmarès

Une situation et des méthodes que dénoncent l’opposition par la voie de Cédric Zapéra, élu PCF-Front de gauche à la CAB. Un manque de communication envers les élus sur certains sujets et une hausse de la fiscalité prise en catimini dénonce t’il, dans la même veine que l’augmentation des tarifs de la piscine adoptée en début d’année. Un débat sur une révision de la taxe d’habitation qui a bien eu lieu lors de réunions préparatoires avec les maires de la CAB, se défend l’exécutif communautaire, et qui réaffirme la nécessité de cette correction fiscale.

Frédéric Delmarès

L'ancien président de la CAB, Dominique Rousseau s'est lui amusé de la situation sur les réseaux sociaux.

Les débats risquent à nouveau d'être animés lors de ce conseil communautaire extraordinaire prévu à 18h ce mercredi soir à la salle des fêtes de Creysse.